Je voulais poster ce petit dessin. Il représente ce que je fais de temps en temps pour me redonner du courage et me rebooster quand j’arrive à rien et que je crois ne plus savoir dessiner. C’est le genre de dessin que je faisais au lycée. The Crow, parce que c’était un personnage que j’adore et le style, purement emprunté à Turner.
Ce dessinateur à qui on doit Witchblade, Fathom, Tomb Raider ou encore Soulfire est celui qui m’a fait aimer le comics, alors que je commençais à peine à explorer ce style avec GEN 13. Je suis tombé fan de la série Witchblade avec la sulfureuse Sarah Pezzini et le charismatique Ian Nottingham.Michael Turner nous a quitté le 27 juin dernier à l’âge de 37 ans. Ce n’est pas sans émotion que j’ai appris la nouvelle et j’ai le cœur lourd en me rappelant les premières fois où je dévorais ses comics.

Ce petit dessin a pour but de me rappeler que, lorsque que je bloque, il ne faut pas que j’oublie que je sais dessiner et que Turner a beaucoup contribué à l’évolution de mon dessin !

hommage à Turner

4 thoughts on “Hommage à Michael Turner”

  1. J’ai pas une culture comics super développée, non pas parce que j’aime pas mais c’est juste une question d’occasion de lire. Du coup j’peux pas débattre.
    C’est marrant moi aussi je dessine souvent un œil pour remotiver ou m’exercer sur un style, sauf que je fait l’autre, j’y suis plus à l’aise.
    Sinon j’aime bien le style de celui là… Vi pas de remarque constructive… je sers vraiment à rien é_è

  2. Gen 13 est une de mes séries préférées, sans pouvoir réellement expliquer pourquoi je suis tombée amoureuse de Roxy
    Parcontre Witchblade, si j’aime le concept de la série, j’ai plus de mal à lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.