C’est la première fois que je bouge en dehors de la France pour montrer mon travail et je suis partie en me disant, je vais passer un week-end tranquilou… J’étais loin de me douter de ce qui m’attendait !!!

Avant toute choses je tiens à remercier les orgas de MIA, les gens qui sont venus me voir sur le stand, ont pris le temps de découvrir mon travail et de discuter, les potes fanzineux avec qui on a partagés de bons moments (Yum Yum, Q zine et le Studio Affect), Eve pour les clefs de l’appart et pour finir, Eliott, Vanessa et Momo que j’ai eu plaisir à retrouver !


Vendredi : Arrivée à Bruxelles à 14h20. J’avais bien préparé le voyage et on a très facilement trouvé le lieu de l’expo. J’ai cru que j’aurais du mal avec le métro, mais au final, c’est pas plus compliqué qu’à Paris une fois que tu as saisis la différence entre le Tram et le Métro. On a posé nos affaires, monté le stand et vu qu’on était super en avance, on est allé dans le centre ville. Tellement longtemps que je n’étais pas venu. J’aurais aimé prendre plus de temps pour me faire une visite spéciale Art Nouveaux, mais vu la pluie, on s’est limité à l’hôtel de Ville, le Manneken Pis et une gaufre (miaaaaaaaaaaaaam). On est vite allé se remettre au chaud (ou presque) dans le salon. L’ambiance est montée progressivement et les 2 heures de vendredi soir ont donné le ton : MIA c’est convivial !
Danse du Lion pour encourager les stands, Un groupe de percus à la Yamato, des stands colorés, un fort soutien au Japon vu les circonstances… Seul hic : Courant d’air et une petite crainte pour la barrière de la langue. Et oui, les flamands semblaient fuir dès qu’on leur disait bonjour. On a fini la journée dans une bonne brasserie avec Yum Yum et Alan de Sohei à manger des moules frittes et boire de la bière. Que du bonheur ^^ !

Samedi : On n’avait pas fait attention sur le fait que le tram, c’est comme le RER, ça met plus de temps à venir. Mais au final on n’était pas trop en retard sur le stand. La journée a eu du mal à démarrer, mais on a essayé de se mettre dans le bain. Quelques discussions, des cosplays sympa, des délires avec les gars du Qzine et un échange avec la fille du stand en face, qui avait l’air de galérer et de s’ennuyer toute seule. La journée était très longue et le seul point négatif : la bouffe. On n’a pas réussi à y accéder avant 17h et on a eu droit qu’à des brochettes de poulet froides. Au final, il faudra impérativement que je pense à faire des sandwiches la prochaine fois. Une mauvaise surprise avant de quitter le salon, il a fallu que je réprimande deux jeunes garçons qui s’étaient permis de me piquer des cartes que j’avais collées aux murs du stand pour présenter mon travail. J’étais vraiment déconcertée par cette attitude. Le soir, nous somme allé rejoindre Eliott et nous avons passé un moment super sympa ensemble à déconner et à jouer avec les chats (il a un BENGAAAAAAAAAAAAAL salopard).

Dimanche : J’ai senti que la fin était proche ! Mon nez s’est mis à couler et ma gorge à faire mal… Le rhume ! Bon faut dire qu’on est parti de Paris avec un 15/16 degrés et qu’on pensait naïvement qu’il ferait le même temps à Bruxelles. Il faisait un peu plus froid. Beau mais froid ! J’ai quand même tenu le coup. J’ai fini par proposer des dessins à la demande pour faire décoller un peu les ventes, parce que même si l’ambiance du salon était très chouette, le public a malheureusement les mêmes coutumes qu’en France : Il veut son portrait MANGA. Autant leur donner ce qu’ils veulent en espérant qu’ils s’intéressent aussi au stand ?! Le fait est que dimanche nous a apporté plus de rencontres et de discussions que le jour précédent. A croire que les visiteurs finissent la convention par le fanzine. Une discussion très sympa avec un jeune homme de 19 ans qui regrettait qu’il n’y ait pas plus de fanzines, un scénariste qui s’est mis en contact avec Joss, une portugaise qui va l’interviewer pour un magazine, et notre voisine asiatique d’en face qui en fait était espagnole ^^ c’est fou ça ! J’ai aussi adoré discuté avec Vân la lilloise et j’espère la recroiser bientôt ! On est reparti vers 19h plus ou moins du salon et on s’est pris une dernière bière à la gare avant de s’effondrer dans le train.

2 thoughts on “MIA Bruxelles… Un peu de dépaysement !”

  1. Tout à fait d’accord, cette convention fut réellement un bonheur à vivre et à découvrir! Merci à vous de vous être déplacés 😀 Sans quoi je n’aurai pas eu le plaisir de connaître minuit et ses cabrioles 😉
    Super petit diapo! Je suis content d’avoir eu ma photo avec Hei (DTB) et aussi avec les gars de Umbrella 🙂
    Continues tes créations surtout Nouckyyy!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.